Vidéo. Alger, le nouveau visage de la place des Martyrs 2018

Voici la Place des Martyrs complètement métamorphosée que les Algérois ont découvert récemment après qu’elle soit restée à l’abri des regards depuis 2011 en raison des fouilles archéologiques et des travaux du métro d’Alger.

La mosquée Ketchaoua fait partie du patrimoine mondial classé comme toute la Basse-Casbah d’Alger en 1992 par l’Unesco. Elle est l’un des monuments historiques de la capitale. Construite en 1436, dans le style mauresque et romano-byzantin, elle aurait été massivement remaniée au XVIIIe siècle sous le gouvernement du dey Hassan.

Elle le sera à nouveau au xixe siècle, après sa réquisition en 1832, pour être affectée au culte catholique durant la période coloniale sous le nom de cathédrale Saint-Philippe. Elle conservera jusqu’à l’indépendance de l’Algérie cette appellation avant de redevenir une mosquée.

La restauration de ce site historique est en cours depuis 2014 par le ministère de l’Habitat en collaboration avec l’Agence turque de coopération et de coordination. Cette dernière a pris gracieusement. en charge les différentes opérations de restauration Pour rappel, suite à la signature de protocoles d’accord entre l’Algérie et la Turquie, à l’occasion de la visite du premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, actuellement Président, en septembre 2013, la restauration de Katchaoua et d’autres monuments figurait comme un point important .

Par ailleurs, le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Youcef Cherfa avait annoncé récemment lors d’une visite d’inspection à Alger que les travaux de restauration et de réhabilitation de la mosquée Ketchaoua seront parachevés au cours du troisième trimestre 2017. « D’ici la fin de l’année en cours, la dite mosquée sera ouverte au grand public », a ajouté le ministre. Avec la réception attendue des deux nouvelles stations du métro d’Alger, la rénovation des bâtiments c’est tout le pourtour de la place des Martyrs qui retrouvera son lustre d’antan.

Article de Dzair news.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *